« I love you »s week

C’est très très dur de me souvenir de tout ce qu’il y a eu cette semaine, surtout vu mon état de fatigue.

• Lundi : Je vais chercher les petits à l’école, Jason est en vélo, Jessica et moi marchons. Et là, je dois avouer que je n’arrive absolument pas à me souvenir de ce qu’on a fait. Je crois qu’on est allés au Parc après leur siesta, à pied, donc on a dû jouer avant il me semble. Oui c’est ça. D’ailleurs, en revenant Jessica a eu un time out, pour avoir tapé son frère et m’avoir très mal parlé. Les time-out servent à rien je trouve parce que ça la rend plus affreuse que jamais, mais soit, j’applique quand même. Par contre le soir elle était trop adorable avec moi, un peu trop même. Elle voulait que ce soit moi qui la couche, et pas Drea, ce qui n’avait pas l’air de tellement plaire à cette dernière… oups. Surtout que Jessica ne cessait de me faire des câlins, en me disant « I love you Charlitti » (allez savoir pourquoi elle m’appelle comme ça maintenant).

• Mardi : Comme c’est le jour d’Ilda la femme de ménage, on mange dehors pour le lunch. J’ai envie de sushis et les gosses aiment bien, donc je vais chercher Jason en vélo, et on passe devant le resto japonais qui est fermé… bon, on ira manger une pizza chez Tony’s. On rentre à la maison en vitesse pour que j’installe le trailer sur mon vélo et on repart chercher Jessica dans son autre école. En chemin Jason me dit : « I’m happy that you’re picking me up again because I love you Charlotte » (= Je suis content que tu viennes à nouveau me chercher parce que je t’aime Charlotte) trop mignooon. On chope Jessica et on fait demi-tour, on se « gare » devant Tony’s et, c’est fermé.  On a vraiment la poisse. Donc on va dans une autre pizzéria, on croise un pote à Jess qui nous dit qu’il va jouer au square avec sa maman donc on lui promet de le rejoindre après le lunch. On mange, je leur donne mes derniers quarters pour qu’ils se prennent une boule de chewing gum et on descend au square. On joue, on se court après, Jessica disparaît en 30sec, on l’appelle, rien, je stresse, elle s’était caché derrière un arbre de l’autre côté de la rue, donc je lui explique qu’il ne faut plus jamais qu’elle fasse un truc du genre. On rentre pour la siesta, à 15h30 ma LCC arrive pour un meeting, Drea est en retard mais on commence sans elle. On parle des cours, Drea arrive, on parle de comment ça se passe, rien à dire vu que tout va très bien des deux côtés. Ce rdv sert surtout à vérifier que tout va bien, que l’au pair est bien payée et qu’on est sympa avec elle en gros. Bref, pas très utile dans notre cas. Drea me dit qu’elle prend le relais donc je suis off, coool. Je me repose dans ma chambre, en fin d’aprem je reçois mon nouvel objectif fish eye (d’ailleurs ça a bien fait rire Chad que je mette mon prénom + leur nom de famille, mais c’est juste que j’avais peur que ça n’arrive pas avec le mien !). Après le diner Drea vient dans ma chambre, morte de rires, une enveloppe à la main. Elle me la montre, je vois des dessins dessus avec marqué « Surprise » et elle me dit « Je croyais que c’était une carte d’anniversaire de la part de Mandy et je ne l’avais pas encore ouverte, mais en fait je crois que c’est ton permis !! » (oui parce que ma maman m’avait envoyé mes permis ya 2 semaines et j’avais toujours rien) Et en effet, c’est eux ! C’est juste que l’enveloppe était étrange, et c’est même moi qui l’avait sortie de la boîte aux lettres sans m’y intéresser, sans penser à regarder le nom de l’expéditeur. Bref, on a toutes les deux un fou-rire devant l’absurdité de la situation et on est soulagées.

• Mercredi : Il pleut, fort, parce qu’ici quand il pleut c’est toujours beaucoup. On va chercher les petits en voiture avec Chad. Ils jouent après le lunch, puis siesta et Patricia vient avec ses kids pour une playdate. Ça ne se passe pas bien puisque Jason vient me voir et me dit que Jilian l’a mordu et qu’ils doivent rentrer chez eux, euh-oh. Bon bah dernière fois qu’on fait ça. Je ne sais plus trop comment c’est passé le reste de la journée et soirée, bien je suppose. Oh et on a fait des bulles aussi.

• Jeudi : J’ai une leçon de conduite à 9h30 à San Francisco, sur Lombard St, donc je me lève tôt. Je pars vite, le bus est en retard de 20min mais en fait je pense que c’est normal, que c’est prévu parce que ça n’étonne personne et on arrive toujours à l’heure au terminus, soit. Leurs bus sont quand même super primitifs, même Chad l’avoue. Je ne sais pas trop quand je suis censée sortir du bus, Drea me dit des noms de rues comme ça au téléphone mais je comprends pas quand je dois descendre, et surtout c’est pas des noms notés sur le guide des arrêts que j’ai pour ce bus… Il s’avère qu’en fait, tu peux appuyer sur le bouton n’importe quand, et le bus s’arrête au prochain arrêt Golden Gate Transit, que ce soit noté sur le truc ou non. Bon à savoir. Je descends 6 blocs trop tôt, donc je marche, je galère à trouver parce que Drea ne m’a pas direct donné le bon nom de rue, mais je finis par arriver, pile à l’heure. Je rencontre Jay, mon moniteur, et c’est tellement différent qu’en France ! Ya rien de vraiment officiel, tu conduis avec sa voiture à lui, on peut aller n’importe où, on signe rien, bref, c’est bizarre mais décontracte. J’adore les automatiques, c’est le paradis, ça se conduit tout seul. Et c’est encore mieux quand tu conduis dans San Francisco, surtout dans le quartier de Lombard et Haight, parce que c’est des montagnes russes avec des stops à chaque intersections alors vive les démarrages en côte. Jay m’explique les trucs qui changent vraiment de chez nous, rien de bien extraordinaire. Comme je conduis bien, on va sur la highway, youhou. C’est pas si affreux que ça en fait, c’est même peut être mieux qu’en France, si tu restes sur la droite et ne t’aventure pas ailleurs. On conduit 2h et on s’arrête près d’un arrêt de bus, pour moi. Je n’ai plus du tout de cash et il est tellement gentil qu’il me donne 2$, uhu. Je m’arrête à Sausalito devant les bureaux de Drea, et on retourne à la maison.

Après le lunch on va à la piscine avec les petits, c’est cool, c’est minuscule mais on s’amuse bien tous les trois. Jessica n’arrête pas de dire « This is so funny. I love you » Par contre, les américaines ne sont pas pudiques. J’ai adoré voir trois mamies à poils dans les vestiaires, yum. On a squatté le jacuzzi aussi, avant de repartir. Petit snack dehors au soleil et let’s go. Il est 16h quand ils vont faire leur sieste, l’heure à laquelle ils se réveillent normalement, urgh. Drea m’appelle pour savoir comment ça va et être sûre que je suis au courant qu’ils ne rentrent pas diner. Elle me souhaite bonne chance pour les coucher ce soir, vu qu’ils ont dormis tard. On se réveille lentement mais en douceur, j’ai encore le droit à plein de câlins et « I love you », huhu, je suis comblée. Quand les parents sortent le soir, les petits ont le droit de regarder un épisode de dessin animé, donc je les mets devant pendant que je fais des crêpes. On se régale, on rigole parce que je n’arrive plus à parler anglais tellement je suis fatiguée. Je monte les coucher, je leur lis un truc sur Star Wars, je leur frotte le dos pendant 5min chacun et extinction des feux.

Je redescends en bas pour ranger la cuisine et alors que je suis dans le sellier/buanderie, j’entends des bruits bizarres. Je m’arrête, ça continue et ça semble venir de la même pièce, vers le bas. Et là, j’ai un flash, « Peut-être que c’est Snowflakes ! » Parce qu’en fait, Snowflakes c’est un de leurs hamsters qui s’est échapée (c’est une fille) samedi dernier de la cage et depuis elle était introuvable. Je m’accroupi et les bruits se font plus forts, je bouge les bouteilles d’alcool dans le bas de l’armoire et là ya une odeur immonde qui se dégage. J’aperçois le truc dans lequel on met les bouteilles de vin et des glaçons pour les refroidir et les bruits viennent de là dedans. Je prends le truc, l’odeur est insoutenable, et oui, Snowflakes est là-dedans ! Elle est maigre de chez maigre, elle a perdu de la fourrure, elle pue, ses poils sont collés par endroits, elle tremble mais elle est vivante ! Mon cœur bat super vite, c’était bizarre tout ce que je ressentais à cet instant-là. Je la laisse descendre à côté de l’évier et sort tout de suite une petite carotte humide, pour les hamsters, que je lui donne. Elle se jette dessus pendant que je remplis le truc d’eau et de savon et que j’envoie un message à Drea. Je ne sais pas trop quoi faire avec elle, et si je peux la toucher ou non. Dans le doute je la prends avec du sopalin et je vais la remettre dans la cage. Cloudy est super contente, elle la suit partout. Snowflakes est déshydratée donc elle se rue sur l’eau. Je me lave cinq fois les mains, au cas où, et remonte dans ma chambre. Drea m’appelle, me félicite et me dit qu’il faut que je mette Snowflakes toute seule dans la petite cache, avec un maximum d’aliments enrichis en eau, et que je lui créé un petit nid. Elle me dit aussi que je peux mettre la cage dans ma chambre ou dans la leur, avec un drap par-dessus. Je la mets dans la leur ; c’est d’ailleurs la première fois que je rentre dans leur chambre et WOW c’est énorme ! Grande chambre avec grande TV, plus grand dressing et grande salle de bain.

Drea et Chad rentrent, je leur raconte tout et ils n’en reviennent pas, ils sont trop heureux. Un jour ou deux de plus, et l’hamster serait mort… Je suis trop contente de moi, j’ai sauvé une vie, uééé !

Publicités

3 commentaires sur “« I love you »s week

  1. J’adore quand tu racontes tes journées, c’est super chouette mais quand tu se passes pas nickel nickel ^_^
    Tu es une great nanny :D
    Et tu as sauvé le hamster *o*

  2. AnneChaa dit :

    Oh le pauvre hamster, heureusement que tu l’as trouvé :’o
    Et oui c’est trop mignon les descriptifs des journées où tout se passe bien, avec plein d’amour itout ^_^ J’adore x)

  3. Youyou dit :

    Snowflake et Cloudy, ci trop mignooooon *-* En tout cas trop congratz pour le sauvetage!
    Y j’aime comment tu racontes tes journées *-*

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s