New York Day 4 – Brooklynn & Brotherhood

On décide de s’attaquer à Brooklynn pour la journée! Départ de Bedford avenue; avenue bordée de friperies, magasins bios, de broquantiers sur le trottoir… J’ai beaucoup aimé l’ambiance! On a trouvé un magasin qui vendait des produits français importés (et super chers) et donc vas-y que je me jette sur les barquettes 3 chatons de LU et les pots nutella/bâtonnets/thé hmmm, petit déjeuner de douceurs. On continue d’avancer sur Bedford qui est interminable alors on finit par tourner et plus on avance, plus on croise de juifs orthodoxes (avec les 2 anglaises, le style de vêtements qui va avec etc), jusqu’à croiser des familles entières, dont beaucoup avaient l’air de partir en vacances. L’impression d’être dans une autre époque, de n’être là qu’en observateurs, un peu à la Woody Allen dans Minuit à Paris; c’était étrange mais très intéressant comme impression. On avait aussi l’impression d’être des intrus, et surtout moi avec mon short à fleurs à côté de ces dames en collants blancs, longues jupes grises, carré parfait et petit chapeau. J’ai adoré « observer » tous ces gens. Attention ne vous méprenez pas, loin de moi l’idée de les considérer comme des animaux dans un zoo ou autre image dégradante. C’est dur à expliquer sans tomber dans des explications pouvant porter à controverse…

Bref. On continue notre marche, les rues deviennent de plus en plus moches, sales et vides. Il fait chaud, j’ai soif, j’ai mal au pied, j’en ai maaaarre. Mais je ne me plains pas, parce que moi j’suis comme ça (non bon ok, si ça avait été avec mes parents, je les aurais assaillis de plaintes) alors je me contente de marcher en retrait. On arrive ENFIN au Brooklynn Bridge après plus de 2h de marche je crois, et 10kms (sans déconner, j’ai pas vérifié, mais ça ne m’étonnerait pas qu’on ait marché ~10kms). On monte dessus, on le traverse, les vélos sans trop oufs en mode « je-suis-prioritaire-rien-à-foutre-de-ta-tronche-ou-de-ton-pied-for-the-matter » et vas y que je roule à 100mph à côté de toi! Bon le pont est beau (même si rien à voir avec mon GGB chéri), mais y’a des espèces de bâches de travaux qui gâchent tout. On voit le Manhattan Bridge qui est lui aussi plutôt charmant.

Arrivés à Manhattan, on se pose un peu par terre en mode clodos, et Julien et moi avons envie de faire du shopping, malgré l’état de mes pieds. Donc let’s go. Je ne sais plus où on est allés, mais c’était sympa et y’avait de tout. Premier arrêt pour acheter d’autres chaussures, chez Billabong. Je prends des tongs. Oui des tongs, alors que j’ai mal aux pieds. A savoir que j’étais en sandales archi plates de chez H&M et que la semelle de ces tongs est un peu rembourrée et elle est douce et ça fait trop du bien à mes pieds, d’abord! On se sépare parce que les garçons en ont rien à carrer de H&M. Je n’ai jamais autant acheté chez H&M que depuis que je suis aux USA. C’est que c’est pas très cher et j’aime toujours autant le style, plus que les enseignes américaines. Ya un monde de fou, une queue de malade pour aller aux cabines mais RAF, j’y vais. Et les garçons me rejoignent et du coup j’ai 2 avis en plus pour les vêtements.

On continue un peu le shopping puis on décide de rentrer déposer nos affaires à l’appart et se changer (bah oui, fallait que je mette ma nouvelle robe!) avant d’aller à la comédie musicale (« au spectacle » comme diraient les vieux). On part pour y être une heure en avant, y’a déjà la queue tout autour du bloc, ah ouais. Bon c’est placé donc on s’en fout. On se prend un hot dog au passage du coup (non mais sérieux, c’est que 2$ et c’est pas mauvais! d’ailleurs, j’aime pas les hot dogs normalement (parce que j’aime pas les saucisses) mais j’adore ceux des petits vendeurs comme ça (oui, les pas bons quoi) (bon dieu, ça c’est de la parenthèse, pour juste parler d’hot dogs!)). On entre dans la salle, c’est trop beau, on est bien placés (surtout moi, qui suis la plus centrée de nous 3), ci trop bien.

La pièce était absolument GE-NIA-LE! Pour plein de raisons : les acteurs étaient tous supers (bon d’ailleurs Daniel R. recevait plus d’applaudissements que tout le monde alors que, objectivement, c’était pas le meilleur mais soit) ; les chansons aussi, très entraînantes ; les danses/la mise en scène olalala ; les décors/costumes ; le scénario était à mourir de rires, c’était vraiment très drôle et il y avait une très bonne ambiance dans la salle. Le public était très réceptif donc c’était super. J’ai franchement adoré; si j’avais l’occasion d’y retourner, je le ferais, rien à faire du prix! Je ne m’attendais honnêtement pas à ce que ce soit aussi bien. Et les garçons (surtout Julien) ont adoré aussi, alors ouf!

Des gens (ou plutôt des jeunes filles) sont sorties plus tôt de la salle, avant la fin (la chanson de fin trop cool en plus!!!) parce que, c’est trop la course aux autographes! Quand nous sommes sortis on a halluciné de la tonne de monde! Impossible de voir en plus. On hésite à rester ou pas. Et Ludo remarque une espèce de rambarde contre un mur alors on monte dessus, c’est pas stable, ça fait peur, mais je suis dans le coin donc j’ai 2 murs. Des filles et un gay (qui était insupportable omg) montent sur des barrières à côté de nous. Les acteurs commencent à sortir, c’est cool. Puis Daniel sort et c’est l’hystérie! Le gay qui nous avait demandé si on allait crier quand Daniel allait sortir (on lui avait dit non et il avait dit ouf) se met à HURLER « DANIEL I LOVE YOU!!!! YOU MADE MY NIGHT, YOU MADE MY LIFE!! AND NICE PANTS BTW!!! LOOK AT US DAN!!! » omg… Les filles hurlent aussi, sympa. Du coup un flic nous hurle de descendre de là tout de suite, pile au moment où Daniel allait arriver vers nous, et donc être de face. Bon bah tant pis. Un peu (beaucoup) déçue pour le coup. Mais bon.

Quand je vous dis qu’il y avait du monde!

c'est vrai qu'il avait de "nice pants" ce cher Dan

On est plein d’énergie, je pète la forme, on va à Time Square, pas envie de rentrer. On décide d’aller au ciné voir 30 minutes or less qui venait de sortir, donc let’s go à la séance de 0h30. C’était trop bien, alala, j’ai adoré de chez adoré! (le duo Jesse-Aziz est génial) Du coup on était encore plus excités qu’avant, et le truc à Time Square, c’est qu’avec tous les panneaux d’affichages, il ne fait jamais nuit! Mais bon, il était 3h du mat alors on a été raisonnables et on est rentrés.

Publicités

4 commentaires sur “New York Day 4 – Brooklynn & Brotherhood

  1. Youyou dit :

    Aaaaah, tu me donnes trop envie *-* Autant pour How To.. que pour 30 minutes or less (il sort qu’en Novembre ici ;_; )
    Et ci dommage pour Dan ._.
    (et les anglais sur les juifs orthodoxes ça s’appelle des papillotes :’o )

  2. Ca avait l’air kro bien la comédie musicale x) Et le reste aussi ;o)
    Toujours très chouettes photos :D

  3. Aurore dit :

    salut, jsute un mot pour te dire que j’aime beaucoup la description de tes voyages, j’ai un peu l’impression de voyager par procuration! Et je lis tout les posts (je suis abonnée), même si je ne les commente pas tous! Courage pour les mois qu’il te reste, je connais beaucoup d’au pair et je sais que ça peut être dur parfois. En tout cas, je t’envie beaucoup d’avoir pu voir daniel radcliffe en vrai! Bye!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s