Chicago, Part 1

Une semaine (et un jour) sans nouvelles, non mais pour qui se prend-t-elle celle-là? Faisons comme si de rien n’était, d’accord?

Je suis partie vendredi matin avec la Mini, parce que yey, mes hosts ont bien voulu que j’aille à l’aéroport en voiture et la laisse là bas le temps du week end. Parking pour 3 jours + shuttle jusque Parking-SFO gratuit = 30$. En taxi + bus je paye 64$ l’aller-retour, sans parler du fait que ça prend trente mille ans et que c’est chiant. Bref, c’est tout vu. Suis arrivée supra en avance à l’aéroport mais je m’en fous parce que c’est le terminal 2, mon préféré (le plus neuf).

L’avion est plein, je suis au milieu de la rangée, je kiffe grave. La personne à côté de moi fait le signe de la croix quand l’avion prend son élan pour le décollage, ça ne m’a pas DU TOUT rassurée. Heureusement le vol s’est très bien passé, même si c’était looong (presque 4h). On est arrivés au moment du coucher de soleil, c’était trop jolie mais je n’ai pas pris de photo… Le ciel était tout rose, les nuages ressortaient; magnifique. On était au moins 4 avions à atterrir en même temps puisque je voyais 3 avions à la même hauteur que nous, à côté du notre. C’est vachement sympa à voir. On a tourné pendant 15min sur les pistes avant d’enfin s’arrêter, c’était looong (je me plains trop hein? Et encore, ce n’est pas fini!)

Je rallume mon portable, je vois que Sophie m’a envoyé l’adresse de notre hôtel parce que oui, je partais sans savoir où je logeais. Après une rapide recherche iPhone, je me rends compte que c’est loin, et surtout, pas accessible en transport en commun. Ok. J’appelle Sophie, qui me dit qu’ils n’arriveront pas avant 4h (il était 18h30) . J’appelle l’hôtel qui me dit qu’il faut que je prenne un taxi (59$ de taxi) pour y aller. Euh non c’est mort. Du coup je cherche une auberge au centre de Chicago. J’en appelle 3, toutes complètes. Haha. Je commence légèrement à paniquer et à me demander comment je vais faire. Bien sûr, personne aux points information. Je vois qu’il y a un motel avec shuttle pas loin, donc j’appelle. 49$ la nuit, beuuuuh, j’ai pas envie! Donc je rappelle Sophie qui me dit qu’ils peuvent venir me chercher à l’aéroport mais que ça ne sera pas avant longtemps. Je préfère faire ça parce que m’aventurer dans une ville que je ne connais pas ou payer un hôtel super cher, ça ne me tente pas vraiment.

Je commence à avoir faim, puisque je n’ai pas déjeuné (vous vous en moquez hein?) donc je pars à la recherche d’un truc à manger. Sauf que je suis sortie de l’espace « sécurisé » (l’après passage à la sécurité quoi) et il n’y a rien du côté où je suis. Je demande à un monsieur des renseignements qui me confirment l’absence de toute nourriture à moins d’1km à la ronde et qui me dit d’aller dans le terminal 5, le terminal international. Je prends donc le train aérien, et trouve un Mcdo pas bon, je me pose, et décompresse. Jusqu’à ce qu’un vieux monsieur s’asseye à côté de moi alors qu’il y a une trentaine de tables vides et me tape la causette. Super lourd, j’essaye de lui faire comprendre que je suis occupée (à lire), en vain. Il part finalement au bout de bien 20min, non sans me proposer des bonbons avant (plus creepy tu peux pas).  J’ai froid, l’attente est longue, heureusement que j’ai de la lecture. Je vais m’allonger sur des fauteuils en grosse clocharde que je suis, et j’attends.

22h30, Sophie m’appelle, ils sont dans le labyrinthe que sont les routes de l’aéroport. Je sors les attendre dehors et retrouve Fofie la grande floche, câlins câlins. On va vite dans la voiture et on papote. (je vais pas vous détailler toute notre conversation) L’hôtel est super sympa, on dort tous (Sophie, sa hostmom, sa soeur et son frère d’accueil et moi même) dans la même chambre. On discute jusque 1h du mat.

Lendemain : petit déj (on a trop foiré nos gaufres avec Sofloche) + douche et let’s go, on prend le train jusque Chicago. Train type TER super vieux, qui bouge, un truc de fou (secoués comme des haricots qu’on était). On sort de la gare et WOW. Des immenses buildings partout, une rivière, un vent de folie (Chicago est surnommée « The windy City », et ce n’est pas pour rien). On passe à côté de la Willis Tower (anciennement Sears Tower), le building le plus haut d’Amérique du nord. La flemme d’y monter, et c’est cher surtout. On arrive sur la fameuse Michigan Avenue. On s’arrête à Millenium Park où se trouve le fameux « cloud », appelé « bean » par tout le monde en raison de sa forme. C’est un gros haricot en métal réfléchissant qui offre un super panoramique des buildings autour. J’ai trouvé ça super sympa.

Amateurs de Batman ;)

The Art Institude (voir Part2)

l'intérieur

On décide de remonter l’avenue (Michigan avenue)…


Descartes Café, tu peux pas test

….jusqu’à Navy Pier, le front de mer touristique (un fisherman’s wharf quoi). C’était super joli bien que très touristique. C’est au bord de l’immense Lake Michigan et encore une fois, très belle vue sur la ville. On fait quelques magasins puis le frère et la soeur d’accueil de Fofie (je ne sais pas comment écrire leur prénom… on dira C et H) veulent aller manger chez Dick’s, une chaine de resto connue pour la non amabilité de ses serveurs. Les gens qui y travaillent sont tous des dicks (c’est à la fois une insulte, une façon vulgaire de dire pénis et un prénom, sympa hein?). On prend un taxi pour y aller parce que c’est genre à 25blocs et on a les crocs.

vous êtes looooin :(

La déco est sympa, un grand n’importe quoi, et en effet, les serveurs font semblants d’être… bah des dicks (c’est pour éviter de dire « connards », ça passe mieux en anglais). Et vas-y que je te balance tes couverts et ton menu à la tronche, et que je te parle mal (tout ça dans une bonne ambiance, tout de même). Autre particularité du resto, des chapeaux en papiers sur lesquels les serveurs notent de jolies choses bien gentilles et que tu es obligé de porter. On a pris cher. Du méchant au tout bonnement super sexouel (j’ai eu le pire pour cette catégorie). C’est super marrant. La nourriture n’est franchement pas super, mais t’y vas pour l’ambiance et sa singularité.

"Plus facile à rentrer dedans que dans un community college" (tout le monde pouvant entrer dans un community college)

Pour C : "I wish puberty was on the menu" et H "I am just like this hat : white and flat"

"I listen with my mouth, does your dick wanna tell me a story?é

Après ça on va se balader sur l’avenue commerçante. Je meurs d’extase chez Barnes & Noble et achète, encore, un livre (faut que j’arrêêêêête), mais c’est pas ma faute d’abord, c’est la faute au magasin qui est beaucoup mieux agencé et qui a plus de livres que celui de chez moi; c’est dur de résister!

bouche de métro. Classe hein?

Willis Tower

Ville du vent, vous vous souvenez?

On retourne à la gare vers 17h, on a 30min de temps libre juste Sophie et moi alors on s’éclipse mais il n’y a rien à faire autour. Comme à Seattle, beaucoup de magasins fermés le samedi! On rentre à l’hôtel, on se commande à manger (grec pour moi) et on regarde Nowhere Boy puis Matilda à la TV.

Publicités

11 commentaires sur “Chicago, Part 1

  1. Bounty dit :

    Yooooooouh! alors déjà cest trop funny fun fun que vous ayez pu vous voir toi et Sophloche ** ca a dut vous faire trop du bien! :’O
    Et sincèrement Chicago a l’air suuuuuuuuuuper! j’adore j’adore! ca fait une fois de plus rêver…
    Oh et mais sinon quand même si un jour j’ai la chance d’aller aux USA, ca sera SF d’abord, toi et un de mes profs vous m’avaient convaincus mdrrr!
    Des bisous doux <3

  2. Thomas dit :

    Merci pour cet article, sa donne un petit aperçu sympa de Chicago qui a l’air d’être une belle ville ;) Beaucoup de photos géniales, comme dans chacun de tes articles :)

  3. C’est vraiment étrange le concept du restaurant xD mais sinon ci cool, ça a l’air super joli comme ville Chicago *-*

  4. Youyou dit :

    Ca fait trop rêver ;____;
    Et Sophie est trop beeeeelle ;___;
    Et le resto a l’air méga spé, en effet x)

  5. Marthe dit :

    Annnh Chicago…. C’était beau, mais beauuu! Je vais y retourner cet hiver, il parait qu’on peut patiner sur la rivière entre les buildings (tu l’as fait en bateau?) et que pour la St Patrick ils colorent l’eau en vert. Crazy!

  6. Marion dit :

    mwhahahaha trop drôle le restau !!! Et pour le tips t’as droit de faire ton dick aussi ?

  7. Sophie dit :

    <3 (faut quand même bien que je laisse un commentaire sur un de ces articles..)
    Donc voilà, Chicago c'était beauuuu, ton article est encore une fois trop bien et résume tout, et tes photos sont à tomber. Surtout, merci pour ce week end passé avec toi malgré tous les défauts qu'il y a eu aussi (et je sais qu'il y en a eu pas mal), ça m'a fait beaucoup de bien et tu peux même pas savoir à quel point j'étais heureuse de te revoir! Faut absolument qu'on se skype et même après cette année, quand je reviens, qu'on se fasse quelque chose. Vraiment. <3
    Et encore une fois, je suis désolée que ce week end ait eu lieu à un moment où l'ambiance était vraiment loin d'être géniale entre moi et ma host family. Ca va mieux maintenant, même si y a toujours quelques trucs à régler :)
    Bref, bref <3 <3 *roah*

  8. C’est bien que vous vous soyez vues avec Sophie :D :D :D
    Chicago a l’air trop bien *o* Super photos, ça donne envie *o*
    omg le restau, j’avoue tu as pas été gâtée x) Mais les autres phrases sont tartinées aussi =o Drôle de concept !
    Des bisous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s